Un fonctionnement différent

Publié le par Virginie

          Pour être professeur des écoles en espagne, le parcours diffère de ce qui se passe en France.
          En France, après avoir obtenu un bac+3 (une licence), on peut passer le Concours de Recrutement des Professeurs des Ecole (CRPE). Une fois qu'on a obtenu le concours, il reste une année de formation à l'IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres). En ayant suivi un cursus ordinaire, on peut donc être professeur des écoles dès 23 ans.
          En Espagne, après avoir passé leur baccalauréat à 18 ans comme en France (qu'ils appellent le Bachillerato), les futurs professeurs vont directement faire un "magisterio" de 3 ans et sont ensuite professeurs, dès 21 ans donc, en ayant suivi la voix directe. Ils n'ont donc pas d'enseignement universitaire avant leur formation. Je précise que ce système sera légèrement modifié l'année prochaine: "el magisterio" se fera en 4 ans. La raison à cela est que jusqu'à présent, une licence se faisait en 5 ans ("una licenciatura") et donc les professeurs des classes de  primaire n'étaient pas licenciés. Hors, pour s'aligner sur l'Europe, à partir de l'année prochaine, la licence se fera en 4 ans seulement, et "el magisterio" aussi pour qu'il puisse être équivalent à une licence.

           Au niveau de la formation des professeurs, d'autres différences existent. 
Alors qu'en France, lorsqu'on obtient le concours on peut alors être professeur en maternelle comme en élémentaire, en Espagne on se spécialise en "educacion infantil "ou en "educacion primaria". Ainsi, un professeur de primaire ne pourra pas du tout enseigner en maternelle et vice versa.
Autre différence: lorsqu'on se dédie à la carrière de professeur du primaire, il faut choisir entre plusieurs voies: ou on sera professeur de musique seulement, ou on se spécialisera en éducation physique, mais ça peut-être aussi en langue étrangère anglais, ou langue étrangère français, sinon on choisi la voie générale: c'est-à-dire qu'on enseignera les mathématiques, la langue (espagnol donc), le dessin et "la connaissance du milieu"( "conocimiento del medio") c'est-à-dire histoire, géographie et sciences.

           Ainsi, les élèves en primaire ont plusieurs professeurs: un général, un d'éducation physique, un de musique, un d'anglais ou français, voire un de chaque, sans oublier le professeur de religion!
En effet, ce n'est que depuis peu que l'enseignement de la religion n'est plus obligatoire ici, et ainsi, la majorité des élèves choisie encore la religion dans son enseignement.  Dans l'école qui m'accueille, seuls 4 ou 5 élèves maximum dans une même classe choisissent de ne pas avoir un enseignement religieux (ils ont alors à la place un projet de lecture dans cette école, mais de nombreuses autres écoles prévoient un enseignement de "l'éthique" pour ces élèves) et il y a deux professeurs de religion catholique et un professeur de religion islamique, celui-ci ne venant que le vendredi étant donné que cette religion est minoritaire dans l'école. Je tiens à noter qu'il y a aussi un professeur de langue des signes pour les enfants sourds.  Cette école (on dit ici "colegio" à prononcer "colerio" en faisant râcler le "r") comporte plus de 600 élèves.

           Enfin, pour finir sur une autre différence avec les écoles françaises, je vais parler des horaires de classe. Il y a cours les lundi, mardi, mercredi, jeudi et vendredi, chaque jour de 9h à 14h avec une récréation d'une demi-heure de 11h45 à 12h15. La journée est vite finie, mais les matinées sont longues! Les élèves commencent avec 2h45 de cours sans pause... Quand je pense qu'il est parfois difficile pour nos élèves français de tenir une heure et demie sans récréation , je suis étonnée de voir les élèves espagnols si peu agités après tout ce temps! 

            Voici donc l'emploi du temps de la classe qui m'accueille, une classe équivalente au CM2 en France (ici il y a le premier cycle comportant la 1ère et la 2ème année de primaire, le deuxième cycle comprenant la 3ème et la 4ème année de primaire, et le 3ème cycle comprenant la 5ème et 6ème année de primaire. Avant, c'est la "escuela infantil", l'équivalent de notre maternelle): ces élèves sont en 6ème année de primaire, et ont la réputation dans l'école d'être une classe en difficulté scolaire. Ils sont au nombre de 22, dans une grande classe où leurs tables individuelles leur permet à tous d'avoir beaucoup d'espace.

 
LUNES (Lundi)
MARTES
(Mardi)
MIERCOLES
(Mercredi)
JUEVES
(Jeudi)
VIERNES
(Vendredi)
9 a 10 h.
LENGUA
(c’est-à-dire espagnol pour eux)
LENGUA
LENGUA
LENGUA
LENGUA
10 a 11 h.
MATEMATICAS
MATEMATICAS
MATEMATICAS
MATEMATICAS
MATEMATICAS
11 a
11,45 h.
CONOCIMIENTO
(ce qui veut dire « connaissance »,
« savoir » : il s’agit de l’histoire, de la géographie et des sciences)
CONOCIMIENTO
CONOCIMIENTO
CONOCIMIENTO
CONOCIMIENTO
11,45 a 12,15 h.
RECREO
(récréation : les élèves amènent une collation individuelle)
12,15 h. a 13,15 h.
EDUCACION FISICA
(EPS)
INGLES
 
MUSICA
(musique)
CONOCIMIENTO/
RELIGION
INGLES
13,15 a
14 h.
INGLES
(anglais)
RELIGION
PLASTICA
(arts plastiques)
EDUCACION FISICA
FRANCES
(français)

Il y a dans cette école des classes bilingues en français (cette école est une école pilote pour expérimenter un enseignement se rapprochant du bilinguisme).  Ces classes bilingues font certains de leurs enseignement en français (les sciences, l'histoire, la géographie, quelques cours de sport...). La classe que j'ai intégrée n'est pas une classe bilingue, et leur langue étrangère première est l'anglais.Ceci n'empêchant pas qu'ils aient tout de même une heure de français par semaine.

Commenter cet article

Sofia SLIMANI 24/08/2015 11:39

J'aimerai devenir professeur des ecoles en espagne mais je suis actuellement a l'espe de montpellier en france ou j'etudie l'espagnol en lv1. Pensez vous que ce soit possible pour moi de travailler a l'etranger en espagne en tant que professeur des ecoles ?